1. EN

QUI

Hana Tefrati - concept / directrice artistique

Hana Tefrati est une créatrice, danseuse, chorégraphe, curatrice, constructrice, designer, travailleuse sociale et performeuse de rue d’origines marocaine et allemande.

Elle naît à Nice, dans le sud de la France, où elle commence les cours de ballet à l’âge de 5 ans au Conservatoire de danse classique de Rosella Hightower à Cannes. Jusqu’au début de ses études de danse contemporaine et de chorégraphie à la ArteZ, Hogeschool voor de Kunsten à Arnhem aux Pays-Bas, elle se forme en musique, théâtre classique, théâtre de rue, hip-hop et streetstyle. En parallèle, elle apprend à travailler le métal et le bois ainsi que la couture.

Après son diplôme, elle a collabore avec plusieurs artistes et développe son propre travail. Elle travaille aujourd’hui dans le monde entier en tant que performeuse et danseuse. Dans ses installations, elle travaille principalement avec des matériaux recyclés.

Elle vit actuellement à Marrakech où elle occupe le poste de directrice artistique du lieu Priscilla Queen of the Medina, un nouvel espace alternatif et communautaire qui héberge une résidence d’artistes appelée Red’A et crée des nouveaux concepts de présentation.

L’histoire personnelle d’Hana fut son inspiration pour la création de la première rencontre MAM en 2012 : resserrer le fossé entre le monde oriental et le monde occidental et comprendre la possible harmonie plutôt que de se focaliser sur les oppositions.

Jassem Hindi - coordination et assistance direction artistique

Français / Palestinien né en Arabie Saoudite, 81.

Jassem Hindi est un artiste pluri-disciplinaire basé à Berlin. Il s'intéresse aux processus de création d'objets étranges, de fictions futures et aux politiques d'hospitalité.
Ses matériaux de bases sont des objets, corps et textes cassés, dérangés, détournés.

Durant ces dernières années il s'est engagé dans la construction de collectifs et de performances collectives centrés autour de la création de nouvelles stratégies politiques. Ses outils de prédilections sont une alliage de nervosité et necessité, une approche concrete du son, des corps et des objets, la poésie en tant que fabrication de futurs possibles, et les politiques de l'amitié.

Il est un collaborateur de Sweet and Tender. Ses projets ont été soutenus par le CCN of Belfort, le Norwegian Arts Council, Nordic Arts Fund, le EMS center of Stockholm, Oslo Dance House, le Ystad Arts Museum, le Weimar Arts Museum, Du Store Verden, Tanzplan, Kampnagel et K3 Hamburg, La Gaîté Lyrique.

Ses collaborateurs les plus récents sont Keith Hennessy, Ida Larsen, Marie-Louise Stentebjerg, Ruairi Donovan, Hana Erdman, Rani Nair, Jeremy Wade et Mia Habib.

Nadia Lafi - sponsoring et communication

Nadia est née (1976) et a grandi en Bretagne ( France). Elle passe la plupart de ses vacances en Tunisie, le pays de son père. Elle s’intéresse très vite à la musique et a la danse.

Après une année sabbatique à Londres en 1995, elle commence à étudier l’anglais à l’Université de Rennes II. Une fois son BA obtenu, elle se redirige vers un Master en Sciences de l’Éducation et un BA en Sciences de l’Information et de la Communication. Elle fait tous ses stages pratiques à l’étranger de même que ses jobs étudiants, où elle continue de se perfectionner en anglais et apprend l’allemand.

A cette même période, elle fait la découverte des travaux de E.T Hall sur la communication non verbale et recommence la danse et le chant.

Après ses études, elle travaille pour un centre culturel international à Berlin (ufaFabrik), où elle organise des concerts. Elle décide de rester à Berlin car la ville lui offre l’espace et le temps de développer et de faire les liens entre tous ses centres d’intérêts. Actuellement, elle travaille en temps que traductrice pour des ouvrages éducatifs, des projets écologiques, ainsi que dans le domaine technique. Elle traduit aussi de la poésie allemande en français et a pour projet futur de traduire des romans.

Elle est aussi chanteuse de jazz dans le groupe Nepenthes, qui revisite des standards de jazz et de swing. Elle travaille aussi avec un guitariste berlinois sur des textes de poètes berlinois.

Pour le MAM, elle est chargée de la communication et de l’organisation, ainsi que de la traduction vers le français.